Nouveauté

Au 12e siècle, sous le règne de Louis VII dit le Jeune, en pays de Combrailles, vit une étrange comtesse dont l’immense beauté égale la cruauté. Très soucieuse de son apparence physique, elle aime prendre de longs bains et s’enduire le corps de moult onguents pour en préserver toute la jeunesse. Être la plus ravissante et la plus influente de la contrée sont ses seules préoccupations. Pour bénéficier des vertus d’une source miraculeuse, elle fait creuser des excavations dans le lit de granit, qui lui servent de baignoires, au milieu du ruisseau, en contrebas de son château. Lorsque des loups, aussi affamés que téméraires, ravagent son fief, que des enfançons disparaissent et que sévit la disette, indifférente aux malheurs d’autrui, elle se contente d’augmenter les impôts. Si un impudent la contrarie ou lui résiste, elle le fait jeter en prison, se délecte du spectacle de ses souffrances, puis ordonne à ses sbires de l’exécuter, rapidement lassée de son nouveau jouet. Jusqu’où vont aller ses exactions ? Comment mettre fin à ses agissements ? Est-elle responsable des calamités qui s’abattent sur le pays ? Lesceline, sa jeune chambrière, pourra-t-elle mettre fin à son règne sanguinaire ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :